Rechercher dans :


Vers les séries, en confiance

Montréal, le 17 février - Vendredi soir, l'équipe de hockey féminin des Carabins de l'Université de Montréal s'est assuré d'obtenir l'avantage de la patinoire lors des demi-finales québécoises en l'emportant 2-1 face aux Gee-Gee's d'Ottawa. Les Bleus, menés par le jeu inspiré d'Estelle Duvin (Psychologie et sociologie), ont causé toutes sortes de problèmes aux Ottaviennes en les forçant à visiter le cachot à huit reprises, les empêchant du même coup à déployer une menace constante.

« C'est une bonne façon de terminer la saison, soit sur une victoire dans un match serré, a mentionné l'entraîneure-chef Isabelle Leclaire. Notre objectif principal dans la saison était d'aller chercher l'avantage de la glace pour les demi-finales, et c'est chose faite. Peu importe ce qu'on a vécu dans la saison, c'est maintenant oublié, et on regarde les séries comme un nouveau commencement. »

Les deux premières périodes, sans but, ont tout de même été divertissantes, les deux équipes faisant face à une gardienne adverse en pleine possession de ses moyens. D'un côté, Maude Lévesque-Ryan frustrait les Carabins par sa constance, tandis que Marie-Pier Chabot (Administration, HEC Montréal) stoppait deux chances de marquer importantes en fin de périodes, des arrêts clés lorsqu'analysés en rétrospective.

Lors du troisième vingt, l'avantage numérique des Bleus, alors là anémique, s'est réveillé. Suite à une belle entrée de territoire créée par Jessica Cormier (Administration, HEC Montréal), Marie-Pier Dubé (Arts et sciences) a raté son premier tir mais a fait mouche sur sa deuxième tentative. Puis, suite à l'avantage numérique suivant, Duvin a obtenu une belle passe dans l'enclave, a décoché un tir vif puis a compté son cinquième de la saison pour doubler l'avance des siennes. Cindy Laurin a ramené tout le monde à un but d'écart en marquant d'un tir précis, elle aussi avec l'avantage d'une joueuse. La fin de la partie a cependant été dominé par les Carabins qui ont empêché leurs adversaires de s'installer en zone adverse et de créer une occasion de marquer.

Dans la victoire, Chabot a repoussé 22 des 23 tirs reçus, alors que Lévesque-Ryan a effectué 23 arrêts.

« Estelle a bien progressé tout au long de la saison, a rajouté Leclaire à propos de celle qui a connu toute une rencontre. Elle a trouvé ses repères ainsi que son air d'aller. Elle s'exprime de mieux en mieux avec la rondelle. On a vu toutes ses qualités de joueuse ce soir. »

Les Carabins entament donc les séries éliminatoires sur une victoire et affronteront les Stingers de Concordia jeudi prochain au CEPSUM. La deuxième rencontre se tiendra au domicile adverse le samedi suivant. Si jamais un troisième affrontement était nécessaire, tout le monde reviendrait à l'aréna des Bleus le lendemain, soit dimanche, pour déterminer quelle équipe se rendra en finale.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0