Rechercher dans :


Une victoire historique

 L’équipe de cheerleading des Carabins de l’Université de Montréal a écrit une nouvelle page d’histoire en devenant la première université québécoise à remporter un volet de la prestigieuse compétition nationale PCA, samedi à Brampton en Ontario.

La troupe de l’entraîneure-chef Alexandra Brassard a terminé au premier rang de la Division «Small Coed», réservée aux équipes mixtes avec quatre hommes et moins. Les Carabins ont complété les deux rondes avec un pointage de 431,9, soit six points de plus que leurs plus proches poursuivants, les Black Falcons du Collège Fanshawe.

Ce rendez-vous organisé par le groupe PCA (Power cheerleading athletics) fait office de championnat canadien pour les différentes équipes de niveau universitaire. Il s’agissait de la première fois qu’une équipe provenant d’une université québécoise triomphait au cours des 32 ans d’histoire de cette compétition ouverte.

«Nous sommes extrêmement fiers de ce résultat pour notre équipe, a souligné Brassard en entrevue téléphonique. D’autant plus que dans les dernières semaines, nous avons dû remplacer quatre athlètes en raison de blessure ou de départ.»

Ces nombreux changements au sein de l’effectif de 25 de l’équipe Coed ont obligé les entraîneurs Marc-André Lauzon et Brigitte Descent à prendre des décisions importantes en vue de ce grand rendez-vous.

«Nous avons pris des décisions risquées, mais elles ont vraiment donné de bons résultats et nous sommes très heureux, a mentionné la pilote des Carabins. Ça nous met en confiance pour le début de la saison du RSEQ le weekend prochain.»

Dans une autre catégorie, l’escouade All-Girl, dirigée par Marie-Pier Ménard, a terminé au cinquième rang devant les universités d’Ottawa et Toronto.

«Elles ont livré deux très belles performances au cours de cette compétition, je suis très fière d’elles.»

Samedi prochain, les Carabins amorceront leur saison du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) au Centre Claude Robillard. Alexandra Brassard et ses protégés travaillent très fort pour remporter le championnat provincial pour une troisième année de suite.

« Nous souhaitons bien performer à chaque compétition au Québec, a précisé Brassard. Le but de notre volet All-Girl, c’est de former nos athlètes pour les compétitions du RSEQ, car la marge entre le niveau collégial et celui des rangs universitaires est immense.»

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0