Rechercher dans :


Cinq Carabins étoilés au Canada

Le 24 novembre 2015 – Pour la deuxième fois de l’histoire du programme, cinq représentants de l’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal se retrouvent parmi les équipes d’étoiles du réseau interuniversitaire canadien U Sports.

La composition de ces deux équipes d’étoiles a été dévoilée jeudi soir, lors du gala des honneurs individuels présenté à Hamilton dans le cadre du weekend de la Coupe Vanier. Le botteur Félix Ménard-Brière et le receveur Louis-Mathieu Normandin ont obtenu leur place sur la première équipe d'étoiles, tandis que leurs coéquipiers Junior Luke, Frédéric Chagnon et Jonathan Boissonneault-Glaou figurent parmi la deuxième unité.

Receveur de deuxième année et étudiant en administration à HEC Montréal, Louis-Mathieu Normandin a terminé la saison avec 35 réceptions pour des gains de 613 verges et cinq touchés. L'étudiant-athlète originaire de Montréal a affiché une moyenne de 76,6 verges par rencontre, faisant de lui une cible dangereuse notamment sur les longs jeux aériens.

Félix Ménard-Brière a eu une merveilleuse saison au poste de botteur. L’étudiant en architecture du paysage a affiché une moyenne de 42,4 verges par bottés de dégagement, un sommet au pays. Le joueur de 23 ans originaire de Sainte-Agathe-des-Monts a réussi 17 de ses 25 tentatives de placements, son plus long étant sur une distance de 39 verges face à l'Université Acadia. Ménard-Brière a réussi un dégagement de 93 verges le 23 octobre dernier, un nouveau record québécois et le huitième plus long de l’histoire du réseau universitaire canadien.

De son côté, Junior Luke a été une menace constante au sein du front défensif des Bleus, l’un des meilleurs au pays. L'étudiant en prévention et réadaptation des toxicomanies a plaqué les quarts adverses derrière la ligne de mêlée à six reprises tout en totalisant 15,5 plaqués durant la saison régulière. Montréalais de naissance, Luke a également réussi une interception et forcé un échappé lors de sa quatrième année au sein des Carabins.

Le joueur de ligne défensive Jonathan Boissonneault-Glaou a également été une terreur pour les quarts-arrière qui lui faisaient face cette année. Le Lysterien, membre des Carabins depuis trois ans, a cumulé 35 plaqués dont huit pour des pertes, six sacs du quart et deux échappés provoqués. L'étudiant en génie mécanique à la Polytechnique a de plus rabattu une passe et recouvré un ballon durant la campagne. Ces réussites lui ont permis de décrocher le titre de joueur défensif de l’année du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour la deuxième année de suite.

Le secondeur Frédéric Chagnon a fait tourner bien des têtes au cours de sa quatrième saison dans l’uniforme bleu, blanc et noir. L'étudiant-athlète en administration à HEC Montréal a effectué 22,5 plaqués, dont 17 en solo, un sac du quart, une interception, quatre passes rabattues, un échappé provoqué ainsi qu'un autre récupéré. Lors de la finale québécoise face au Rouge & Or, le joueur natif de Montréal avait été de tous les instants en réalisant cinq plaqués, une interception ainsi qu'un sac.

Il s'agit d'une 14e année consécutive où des représentants l'Université de Montréal figurent au sein d'une équipe d'étoiles canadiennes. La dernière fois que cinq joueurs ont été choisis, c’était en 2005.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0