Rechercher dans :


Défaite de dernière minute face au Rouge et Or

Montréal, le 12 novembre 2016 – L’équipe de football des Carabins de l’Université de Montréal a baissé pavillon face au Rouge et Or de Laval par la marque de 20-17 lors de la finale de la Coupe Dunsmore samedi après-midi devant une salle comble et bruyante de 5100 spectateurs rassemblés au CEPSUM. Les Montréalais possédaient une avance de quatre points avec moins de deux minutes à faire, mais l’attaque menée par Hugo Richard a réussi à grimper le terrain puis marquer le touché sur un jeu truqué en situation de troisième et les buts.
 
« Ce fut un autre match typique entre ces deux équipes, avec du jeu très physique et des jeux importants des deux côtés, a mentionné l’entraîneur-chef des Bleus, Danny Maciocia. Malheureusement, ils ont réalisé quelques jeux de plus que nous et ça fait la différence. Je suis très fier de nos joueurs, ils ont tous laissé sur le terrain et tout le monde ici garde la tête haute malgré la défaite. »
 
Une première demie serrée
 
La défensive montréalaise s’est particulièrement illustrée pendant la première moitié du match, notamment grâce à des interceptions du joueur de ligne défensive Émile Charron-Ligez (Éducation physique et santé) ainsi que du secondeur Frédéric Chagnon (Administration, HEC Montréal). Junior Luke (Toxicomanie: prévention et réadaptation) a également recouvré un ballon laissé libre par l’adversaire, forçant le Rouge & Or à se commettre dans un troisième revirement.
 
Les Carabins en ont profité pour prendre une avance de 6-0 après un quart de jeu grâce à deux placements réussis du botteur Félix Ménard-Brière (Architecture du paysage) sur des distances de 31 et 35 verges.
 
Cependant, la deuxième période de jeu aura été l’affaire des Lavallois. Jonathan Breton-Robert a capté la passe du quart-arrière Hugo Richard pour compléter un touché de quatre verges, puis Dominique Lévesque a ajouté quatre points au cadran pour les visiteurs grâce à un placement de 18 verges ainsi qu’un simple.
 
Varhegyi à la rescousse de Caron
 
À la reprise des hostilités, le quart des Bleus Samuel Caron (Génie civil, Polytechnique) a reçu un dur contact de dos, le forçant à quitter la rencontre. Pierre-Luc Varhegyi (Administration, HEC Montréal) a donc enfilé son casque et a fait sentir sa présence dès sa deuxième série à l’attaque. À mi-chemin sur le terrain, le quart substitut a décoché une longue passe vers sa droite et Guillaume Paquet (Relations industrielles) a effectué un attrapé renversant, bon pour un majeur de 56 verges. David Deschamps (Publicité) a par la suite réussi un placement de 39 verges pour creuser un peu l’avance. Avec 15 minutes à faire à la rencontre, les Carabins menaient par quatre points.
 
La défensive de Laval a alors levé son niveau de jeu d’un cran, empêchant les Montréalais de s’enfuir avec une avance confortable. Dans le dernier droit de l’affrontement, le Rouge et Or a repris le ballon dans sa zone et après avoir converti un troisième essai, Richard a rejoint Breton-Robert pour un long gain de 47 verges. Finalement, sur un troisième et les buts, les Lavallois ont complété un jeu renversé truqué où Breton-Robert a trouvé Richard dans la zone des buts pour ainsi donner la victoire au Rouge et Or.
 
Dans la défaite, Frédéric Chagnon a effectué cinq plaqués, un sac du quart ainsi qu’une interception, alors que Jonathan Boissonneault-Glaou (Génie mécanique, Polytechnique) a rabattu le quart adverse à deux reprises. Les quarts-arrières Caron et Varhegyi ont respectivement récolté 77 et 112 verges, tandis que leur opposant Hugo Richard a complété 28 passes pour des gains de 392 verges avec un touché et deux interceptions.
 
Le Rouge et Or remportent ainsi la Coupe Dunsmore après avoir vu les Carabins l’emporter chez eux lors des deux dernières campagnes. Les hommes de Glen Constantin affronteront les gagnants de la finale ontarienne, les Golden Hawks de l’Université Wilfrid Laurier, samedi prochain au PEPS de l’Université Laval.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0