Rechercher dans :


Normandin-Leclerc et Holly honorées

Anais Holly

Le RSEQ a dévoilé sa liste des récipiendaires au rugby féminin et deux membres des Carabins de l'Université de Montréal figurent au sein de l'équipe d'étoiles de la saison 2016. Anaïs Holly (Kinésiologie) et Arielle Normandin-Leclerc (Kinésiologie) ont cumulé les performances dignes de mention afin de faire partie de ce groupe select et permettre du même coup aux Bleus d'accéder aux séries éliminatoires.

En tant que demi d'ouverture, Holly a récolté 5 essais et 15 convertis lors des 7 affrontements de saison régulière. Sa récolte totale de 67 points lui a conféré le quatrième rang du classement du Réseau sportif étudiant du Québec. De son côté, Normandin-Leclerc, oeuvrant au poste d'ailier, a récolté un essai lors de l'importante nulle empochée face aux Ravens de Carleton qui a permis aux Carabins de se qualifier pour la demi-finale provinciale. Étant l'une des meilleures plaqueuses du circuit, elle a fait sentir sa présence tout au long de l'année par son jeu défensif et sa rapidité sur le terrain.

Pour l'entraîneur de l'équipe féminine de rugby Michel François, il ne fait pas de doute que ses deux joueuses devaient être nommées sur cette prestigieuse équipe.

« Je ne suis pas du tout surpris, c'est amplement mérité. Je suis très fier de ce qu'elles accomplissent dans notre formation, et c'est tout à fait normal de les voir recevoir ces reconnaissances. Anaïs a travaillé très fort pour augmenter son niveau de jeu et on peut justement voir le résultat au chapitre des statistiques. De son côté, Arielle est tellement dynamique sur le terrain, si elle ne termine pas une séquence, c'est elle qui la crée. Elles sont toutes deux des rouages importants au succès des Carabins. »

Holly avec l’équipe canadienne

Les bonnes nouvelles ne cessent de s’accumuler pour Anaïs Holy. La capitaine des Carabins a été choisie une fois de plus dans l’alignement de 27 joueuses qui représenteront le Canada lors d’une tournée préparatoire en Angleterre et en Irlande au mois de novembre.

La délégation canadienne, classée deuxième au monde, se mesurera à d’autres grosses pointures de la discipline à neuf mois de la Coupe du monde. Elles auront d’abord rendez-vous avec l’Irlande, pays hôte de la Coupe du monde, puis elles affronteront la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre.

«Je suis vraiment contente, c’est comme un rêve devenu réalité, a mentionné Holly. J’ai été sélectionnée pour faire la tournée cet été, et ça a été une expérience incroyable. C’est un tournoi très important, c’est là que les dirigeants vont faire des choix pour l’équipe de la Coupe du monde.»

Ce samedi vers 16h, les Bleues vont entreprendre leur parcours vers le championnat québécois lors de l'affrontement de demi-finale, face aux Gee Gee's à Ottawa. Avec une victoire, les Montréalaises obtiendraient leur laissez-passer pour le championnat canadien qui se tiendra à Victoria en Colombie-Britannique.

Retour aux nouvelles

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0