Rechercher dans :


Esprit Carabins

Au 19e siècle, le mot « carabin » désignait les étudiants en médecine, principalement ceux qui pratiquaient une activité sportive. L’expression a toutefois été redéfinie au cours des années 50 pour refléter le statut particulier de l’étudiant universitaire se situant dans son cheminement psychologique vers l’âge adulte. Conscients à la fois de leur jeunesse et de leur besoin de s’exprimer, mais aussi du sérieux et de l’importance des études, les carabins se manifestaient principalement en dehors des heures de classe en s’encourageant à « lâcher leur fou » et reconnaissaient que toute bonne méthode de travail prévoit également de sains divertissements.

Les leaders de l’Association générale des étudiants de l’Université de Montréal (AGEUM) de cette époque s’identifiaient d’ailleurs à des carabins et utilisaient le mot pour symboliser l’esprit universitaire où se rejoignaient l’idéal des études et de la solidarité étudiante.

Les compétitions sportives se trouvant au premier chef des activités divertissantes qui structurent la solidarité, les équipes sportives de l’UdeM en sont venues à porter le nom de Carabins et ce, au début des années 1920. Manifestant cet état d’esprit et ce sens de l’appartenance, près de 400 athlètes de l’Université de Montréal poursuivent aujourd’hui cette identité de carabin dans les disciplines de badminton, cheerleading, football, hockey féminin, golf, natation, rugby, ski alpin, soccer, tennis et volleyball.

 

 



Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer versions 6.0 et 7.0, Mozilla Firefox versions 1.5 et 2.0, et Safari versions 1.3 et 2.0